VelorizonProvence St Christol
18/08/13 : La fin approche

Oh je me suis bien réveillé une première fois vers 3h du matin mais je suis tellement dans les vapes que je me redors avant d'avoir  pensé rouler :-) et ce n'est que vers 6h du matin que je vais chercher de l'eau chaude à la tente pour me faire un café et déjeuner. Jhon a un peu de mal a s'éveiller mais sera pret pour le chrono quand  je repars a 06:29. Le soleil se lève derrière les montagnes et je n'ai pas besoin de phares, on voit bien la route, je fonce. Il ne fait plus que 9.2° au point le plus froid du circuit et il y a même de la brume derrière le bois, j'ai de la buée sur mes lunettes! Je tourne un peu plus lentement qu'hier : 16 minutes au tour. Mais cela me va très bien, les jambes pédalent en rythme, les vitesses passent "de mémoire". Mon dos a été "abimé" par le sol dur de la tente et me gêne, pas pour rouler mais ca tape sur le moral qui n'en n'a pas besoin : les jambes sont lourdes, le mollet fait mal, les muscles sont raides, .. Mais je commence quand même a ne plus voir passer le tour : a plusieurs reprises je me dit "oh je suis déjà au sommet du circuit,.."

Je fais 5 tours en 16 minutes et d'un coup une fringale me fait arreter, je n'ai plus de jambes. Bon ca me fait un relais de 1h20 plutot que les 2h de prévues, mais je ne sais pas faire un mètre de plus comme ca. J'essaie de me reposer le dos, je bois plusieurs cafés, je mange encore et je fais le point avec Jhon : en l'état, j'ai déjà quasi mon objectif kilométrique mais pas de 18h  de run, c'est plus possible d'y arriver, il est trop tard. Par contre les kilomètres, si j'arrive a faire un relais de 2 heures, avec des tours à 14 minutes, j'ajoute 8 fois 5 kilomètres je suis à 270 kilomètres....

L'heure tourne et je ne sens toujours pas le truc. Mon dos et mes jambes sont de plomb... Je décide finalement de faire comme aux 24 heures "voitures" : je calcule mon coup pour partir une heure avant la fin et finir mon dernier tour à petite vitesse, pour n'arriver qu'au bon moment sur la ligne...

C'est la fin..

Je repars donc a 09:24 pour faire 4 tours. Les jambes sont lourdes mais le repos a fait du bien je tourne de nouveau en 14 minutes. Le vent est revenu comme hier matin : presque favorable dans les bosses, mais c'est dur d'arriver en haut a du 19km/h. Je retrouve les autres concurrents, le train des 3 équipes de tête qui ont battaillé toute la nuit a 30 de moyenne me repasse et me repasse, j'aurai du prendre le baladeur. Mais maintenant que la fin arrive et se décompte en tour - ne jamais faire afficher l'heure sur le compteur dans des compets - j'ai un peu de "coeur à l'ouvrage". On taille la papotte avec  les autres trikes ou Mille Pattes, on se donne des nouvelles, voire on s'encourage, et a 10h07 j'entre dans le dernier tour... Je ralenti, sinon je vais etre trop vite et a dire vrai je ne me sens pas le courage de fait un tour de plus. J'appelle Jhon à la radio pour lui demander de me dire quand les premiers sont arrivés.. Les 2 équipes de tete vont faire 2 tours là ou moi je n'en ferait qu'un et comme prévu je m'arrete 4 minutes au fond du circuit pour faire en sorte que je n'arrive sur la ligne qu'a 10h30...

Quelques images de la fin

 

Prépa pour le relais de nuit

 

le jour se lève

 

Essai de détente de mon dos

 

La ligne d'arrivée

 

Dans mes oeuvres...

 

.. dans le dernier virage du circuit

 

Quelques coureurs passent

 
 

Mille Pattes et son handbike de course

 

le public sent la fin approcher

 

un de mes derniers passages

 

Les spectateurs s'approchent

 

Voici le premier à terminer ces 24h

 

Les autres coureurs attendent leurs équipes et JPL75 m'attends moi -:)

 

Voilà les fusées..

 

.. a 2 roues qui arrivent

 

Les équipes sont bien sur aux premières places

 

mais il ya des solos qui sont pas mal

 

Je redescends vers la ligne d'arrivée

 

Et me voilà!

 

Et voici Tardy, qui a foncé aussi vite que les 2 roues, il fini dans les 10 premières places! Superbe performance!!

 

Les derniers finissent

 

que déjà les liégionnaires vont récupérer le matos de marquage du circuit

 

Ze Catrike de Tardy

 

et le handbike de Mille Pattes

 

Le compteur en fait foi : 22,02 de moyenne roulée

 

239km de parcourus

 

et cela en juste un peu moins de 11h de roulage

 

Et la température a été honnete : 31 au plus chaud hier et là déjà quasi 29 a 10h30, pas mal..

 

Après le "calcul" final

 

remise des prix

 

Les 3eme sont à 3

 

les 2eme sont à 2!

 

Et les premiers sont aussi à 3 -)

 

Et finalement le podium

 

Maintenant il faut remballer et se diriger vers Buis les Baronnies pour se reposer!

Que dire de plus?

Ah ben que j'ai roulé comme jamais dans ma vie, et que même si je n'ai pas roulé 18h j'en ai roulé 11 et très vite et donc mes 240kms sont une bien belle performance, je suis 2eme trike et 28eme au général, devant toute une volée de 2 roues solos, c'est quand même pas rien. J'ai appris à me gérer physiquement d'une autre manière (par ex en ne prolongeant pas mon pédalage en remontant une bosse ou je change de vitesse bien plus vite que d'habitude), la nuit on ne voit pas vraiment comme d'habitude quand il fait "si" noir. Mon choix de phares était nickel : bonne portée et couverture latéralle ok avec le petit phare, même si je n'aurai pas pu rouler aussi vite que de jour. Point de vue alimentation pendant la course, j'ai fait comme d'habitude en cyclocamping, sauf que c'était concentré sur de plus courtes périodes : boire en roulant, essai de grignotage en roulant mais ca ne le fait pas, même genre de nourriture qu'en cyclocamping,...

Au physique je suis crevé, normal après une nuit de 7h30 coupée en 2 par une heure de vélo, mon mollet gauche me rappelle que je peut avoir mal (voltapatche en vue) mais l'adrénaline fait faire des trucs ..... Le vélo a très bien suivi : pas de crevaison par exemple, juste que le dérailleur est plein de poussières et donc ne passe plus aussi bien, c'est même devenu un peu embetant à la fin. Bon si il pouvait être quelques kilos plus léger.. Et il faudra refaire l'expérience avec le JLP : je reste persuadé que j'aurai pu rouler encore plus  vite.. Au moins j'aurai pu etre moins paresseux et monter les Schwalbe Tryker à la place des Suprèmes, ces pneus là étant plus  légers et plus roulants,...

Donc oui, je suis très très content de moi et les félicitations des autres présents me confirment que j'ai fait plus qu'etre présent à ces 24h là! C'est évidement interpellant de se dire qu'en fait j'ai plus été arreté que roulant, mais cela donne des idées pour "une prochaine fois"

Ne partez pas trop vite, je vais aller monter la vidéo du tour, comme cela vous pourrez voir ce que j'ai enduré....

 

Retour haut de page

Les autres reportages apparentés

10/08/13 Préparation des 24h
17/08/13 Et mon tableau de marche dans tout ca?
17/08/13 Premier relais
17/08/13 Les 24h de VC du plateau d'Albion
24/08/13 Et un petit coup de Provence