VelorizonProvence St Christol
10/08/13 : Préparation des 24h

Pourquoi participer à un truc comme ca?

C'est une envie qui remonte à loin, bien avant que je roule en VC. Rouler un maximum de temps sur une période de 24h, sur un circuit, m'a toujours attiré : défi physique, technique et sans doute humain quand on roule en équipe. Dès mes premiers passages dans le forum j'avais vu que chaque année en aout il y avait un 24h d'organisé. Manque de pot 2 points du règlement de l'époque m'embettaient :  le besoin d'un certificat médical sportif( ca n'est plus absolument nécessaire de nos jours) et du protège plateau sur le vélo. Quand j'ai commandé Akhar j'ai spécialement pris l'option en question pour pouvoir envisager de rouler au 24h :). Ceci dit, stimulé par la préparation et certains posts dans le forum, j'ai fabriqué à la sauvage un protège plateau pour le JLP, ce qui fait que je pourrait aussi rouler avec lui au besoin :) Bon, le port du casque ne fait pas mon affaire mais je ferai avec comme on dit ici..

Comment?

En roulant :) en premier c'est bien tombé d'aller à Dynamobile juste 2 semaines avant les 24h. Puis sur mon Velotaf tous les jours : je l'ai transformé en sprints :). Ensuite (mais on verra si j'ai eu raison) physiquement j'ai pu - aidé par la nature - perdre 6 kilos depuis le mois de mars, quand je me trouvais à la limite de mon IMC :). Ca fera toujours 6 kilos de moins à tirer dans le siège du vélo.

Techniquement parlant, le plus "gros" travail a concerné l'éclairage : je me suis offert un nouveau Cateye Jido AU230 5-Led, qui lors de ma sortie de nuit de cette semaine a montré qu'il éclairait pas mal du tout dans le vrai noir (dur dans mon coin de trouver un endroit ou il fait vraiment noir ) et épaulé par mes autres plus petits Cateye EL135 je doit avoir de quoi rouler toute la nuit

Pendant

Maintenant que je me sens prêt, voilà mes "paramètres" : comme je sais que je devrai dormir un peu quand même, je me suis fait un tableau de marche de 18h de roulage a 15 km/h de moyenne. Tout ce que je fait en plus, c'est tant mieux. Après 2 ou 3 tours de course, je recalerait la moyenne, dès fois que je serait tellement bien à 17 ou 18km/h de moyenne :). Mon fils sera mon manager et s'occupera du stand et de tout ce qui va avec : préparer les boissons, la nourriture etc..Pour gérer mes temps, j'ai vite écrit une petite application pour me chronométrer, histoire d'avoir l'info pour gérer ma course rapidos (il y a du chronométrage "officiel" pour les 24h mais j'aime bien avoir mon back^p:)..

Le test de nuit de l'autre jour m'a aussi appris que quand je m'arrete en étant fatigué je me refroidit beaucoup plus vite que dans d'autres conditions : j'ai prévu que chaque fois que j'arrive au stand je m'emballe dans un plaid pour avoir chaud. Sur le vélo, la seule fioriture sera mon baladeur : pas de cadenas, d'élastics dans la poche devant, etc. Juste la gourde et le baladeur :). Mon cardiofréquencemètre sera aussi de la partie :).

Comme on est en Provence, il peut faire très chaud. Je compte donc rouler surtout quand le soleil est moins fort, et dormir à l'heure de la méridienne, c'est aussi pour cela que les phares doivent bien éclairer :) même si le coucher du soleil est vers les 22h et le lever vers 5h du matin.

 

 

Retour haut de page

Les autres reportages apparentés

17/08/13 Et mon tableau de marche dans tout ca?
17/08/13 Premier relais
17/08/13 Les 24h de VC du plateau d'Albion
18/08/13 La fin approche
24/08/13 Et un petit coup de Provence