VelorizonProvence St Christol
17/08/13 : Premier relais

Et bien ... le circuit est vachement plus dur que prévu. Il est nettment plus pentu que ce que j'imaginais. Et le vent n'est pas là pour aider : Mistral gagnant? Les descentes qui me permettent de récupérer sont très courtes, et donc la récup est .. plutot pauvre! Il va falloir pédaler plus que prévu.

Ceci dit, après le premier tour, la moyenne est tout simplement fulgurante : plus de 25 km/h!! Il va falloir faire gaffe, je ne vais jamais tenir 18h comme ca,.. De quoi cela provient t'il? Du vent? De l'adrénaline générée par l'aventure?? En tous cas, je roule vite.. Les 2 bosses casse pattes vont faire mal, mais les 2 faux plats suivants ne sont pas mieux et il faudra gérer la grande mmontée et sa grande descente pour ne pas tirer comme un ouf ..

Après 1 grosse heure de course

Je commence a trouver des marques : là je passe telle vitesse, là je roule à autant de km/h, là je peut m'économiser.. Le deal maintenant est : je dois m'économiser. Cela se voit sur plusieurs aspects : pas un coup de p&édale inutile, boire régulièrement, manger...
Boire ca marche, j'en suis à ma deuxième bouteille, et je suis aussi content des transmissions radio : je peut avertir mon fils que j'arrive et il me prépare une autre gourde, des biscuits, que nous nous passons sans que je m'arrete , ce qui à terme me fait gagner du temps.
Les coups de pédales inutiles, c'est plus dur car il faut trouver le compromis : le vélo roule a plus de 22km/h c'est ok tant qu'il ne ralenti pas, mais ca n'est pas non plus utile de gaspiller de l'énergie à descendre la grande montée à plus de 35 car en bas il y un virage ou je passe à 35 km/h, c'est vraiment dommage de devoir mettre un coup de frein là.

Donc et bien contrairement à mon habitude, je ne dois pas pousser trop fort ni dans les montées (l'habitude de pousser plus fort pour prolonger la descente) ni dans les .. la descente car en bas le gauche droit/gauche gauche est méga cool en terme de plaisir de conduite mais en terme de consommation d'énergie est total dément comme gaspillage...

ok ca va je bois et je mange

Et bien oui, mais de nouveau cela marche au rythme de la route. Quand j'arrive à tel endroit, je passe telle vitesse, et ailleurs je bois un coup. Comme cela se répète tous après tour, ma consomation d'eau est régulière, et je tourne tout aussi régulièrement : 23 km/h de moyenne dans la première heure j'en reviens toujours pas. La mécanique de roulement se met donc en marche, mais le vent va bientot venir contrecarre tout ca en 2 phases.

Premier pitstop

Et oui! il y a quand même un moment ou il faut que je m'arrete : pour manger plus conséquemment, me reposer les jambes, ... Cela arrive après 2h30 environ, ce qui veut dire que tournant autour de 14 minutes par tour j'en suis déjà à mon 10eme tour! 50 kilomètres au compteur! Et oui, il est juste midi 30 par là et j'ai fait 50 km depuis 10h30! Inroyable. Les vitesses passent de plus en plus systématiquement aux mêmes endroits et dans la même séquence, je sait que le vent va aider là mais là d'ou vient t'il? (cela va d'ailleurs changer dans quelques.. minutes et heures, et je suis arrivé à m'alimenter pendant ce pitstop. Arret qu'a mis à profit Jhon pour prendre le 2eme trike et faire le tour : il a mis plus du double de mon temps.. Juste pour vous dégouter, les premiers roulent à du 30 de moyenne mais bon le top 5 du classement ce sont des équipes de 2 ou 3 coureurs vachemeent bien affutés, des coureurs "pour de vrai", là on est dans une autre catégorie.. Je repars donc en me disant que je dois tourner en 17 ou 18 minutes du tour, parce que plus vite c'est de la folie.. Mais je reste régulier dans mon tempo, c'est très cool mais aussi très frustrant car cela veut dire que je ne pousse pas à donf autant dans les montées que dans les descentes, il y a juste le pifpaf gauche/S/gauche ou je me lache, mais en voyant bien que je dois etre très attentif pour passer le tout à 35 km/h ce qui veut dire que fatigué ou de nuit, il faudra faire très très attention, j'ai déjà levé la roue 2 fois :) On nous a mis des cones et des triangles pour signaler les trucs "trash", il y en a 2 qui vont me frustrer tout au long de la course car ils sont juste là ou je voudrais poser ma roue dans l'intérieur du virage, ... Je ne raterai pas.. Ah mais non on n'en est pas encore là , .

 

Retour haut de page

Les autres reportages apparentés

10/08/13 Préparation des 24h
17/08/13 Et mon tableau de marche dans tout ca?
17/08/13 Les 24h de VC du plateau d'Albion
18/08/13 La fin approche
24/08/13 Et un petit coup de Provence