Dynamobile
18/07/10 : Entrée en Allemagne

Pour ce 2eme jour, les points importants vont se succéder. En prems, la traversée de la Meuse et du Rhin, qui ont conditionné tout le trajet : il n'y a pas des ponts partout! Il faut donc que je trouve les pistes cyclables qui permettent de traverser. La meuse, ce sera folklorique car je n'ai pas repéré la bonne montée. Je vais donc faire 4km pour rien et devoir revenir en arrière. Puis je me "perdrai" un peu dans Geelen car j'ai loupé l'impression d'un bout de carte : la route sera refaite sur l'écran du gps sur le tas, ce qui n'est pas toujours évident car on dirait que le zoom sur les cartes de l'Explorist saute un niveau et du coup je passe d'une carte très fine à une qui l'est beaucoup moins. Mais finalement ca roule, tout en s'adaptant au code hollandais, avec des pistes en trottoir qui le quittent, etc...
Pourtant ca commence fort. Je dors très mal, c’est entre 5h et 7h au final que j’aurai le plus de repos ! Il fait 10 degrés quand j’ouvre le gps pour voir la t° a 7h15… Je sors 3 teeshirts les bras et les jambes artificielles : mes vetements plus chaud sont dans le sac qui va arriver à Paderborn avec Dynamobile ! Ensuite, le bec bunsen fait des soucis pour me donner mon café, et je découvre que j’ai oublié ma tasse à la maison : il faudra 10 minutes pour en fabriquer une a partir d’une canette, mais faites gaffe, l’alu ca tient chaud quand il faut prendre la tasse en main.
Je fini par décoller du camping vers 8h50. Pourquoi ai-je si dur a pédaler ? Dire que j’ai 120 km devant moi !!
Grr, quand je commence a penser à une crevaison, un cyclo me croise et me dit un truc en limbourgeois genre « t’a crevé ».. Je regarde mais non, il n’y a toujours que les 3 bars dans la roue arrière, c’est pas ca. En me réinstallant je pige : je n’ai pas défait complètment le frein avant gauche !! Du coup je vole !!!
Maintenant je passe de bonnes pistes à la route, et c'est assez facile de suivre la carte car en fait je roule sur des "départementales". Mais cela va bientot grimper. Dans les villages j'arrive quelque fois sur des chantiers qui m'obligent a faire des manoeuvres : le JLP ne tourne pas toujours sur place quand on roule lentement.
Il est midi 20 quand je stoppe pour diner. Je viens de monter la dernière grosse bosse de la journée, maintenant en gros je descend tout le temps, même si il y a des petites remontées. Je suis dans les temps, en ayant fait 53 km ce matin...
Coup de bol/de malchance : une des cibles du jour s’appelle Neuss : c’est la qu’il y a le pont sur le Rhin à ne pas manquer. J’ai des tas de modif du trajet a cause de ca, mais ca n’était pas encore tout a fait le top. A 35km je vois une indication « Neuss » par là. Gloups, 35, je vais me faire dans les 130km ?? Pas possible, y un truc. Mais c’est ma route, avec juste le truc à Glehn ou je tourne… J’y suis plus vite que prévu, et là mon franc tombe : faut que je réfléchisse là le trajet de la carte n’est pas le plus court, je vais faire une boucle pour rien vers le nord, et c’est pas le jour… Je trouve une solution, mélange de portion de reste de carte et de gps , et ca roule… En plus comme ce pont est le seul du coin, toutes les routes vélos convergent vers lui, et j’ai droit a du balisage en plus…. Je traverse donc Düsseldorf avec un iti qui n’est pas le dernier que j’ai tracé, mais celui d’avant, et je me plante une fois pour trouver la rue à gauche mais bon, les 4 derniers kilomètres ca descend, et je les passe a du 22 de moyenne !! Arrivée au camping sur le coup de 17h, on comprend pourquoi j’ai une moyenne de 17…

Le JLP

Ca continue avec le porte bagage, j’ai ajouté 2 petits colson a midi, mais ca n’a pas trop l’air de changer quelque chose. Heureusement que j’ai regardé, j’ai failli tout perdre derrière. Du coup, je ne mets plus la tente derrière le dossier mais la bache verte et le couchage dans son sac. Plus de poids plus haut, j’ai senti la différence, on verra demain, ptet que pendant dynamobile je vais tester : il y aura plus de matos de bricolage sous la main ?!!? La bache verte laisse bien la rosée à l’extérieur du siège du Jlp au petit matin : pas de départ les fesses froides !!! En plus ca le cache, pas de questions idiotes quand j’ai pas le temps.. Pas beaucoup de saluts sympa non plus pendant la journée, pourtant j’ai croisé pas mal de cyclistes vu que c’est dimanche. Il est vrai que c’était zéro longues distances… Camping Moyen, acceuil pas top : affiches en 4 langues dont le français mais personnel qui ne connait pas la langue, ??? Et même l’anglais, ca a été dur. Le resto pas loin : faudra que j’étudie mon dico pour les menus, c’était un peu court, je viens de vider un paquet de biscuits !! Finalement le spagetthi « bolo » d’hier m’avait plus rempli pour beaucoup moins cher.. Ceci dit c’est vrai que je devrais grignotter beaucoup plus en roulant, et boire aussi, mais bon ici je roule loin, - mauvaise excuse me direz vous mais n’empêche… Bon 23h33, j’espère que les gamines hurlantes vont se faire jeter dans leur sac de couchage, parce que moi c’est ranger et dodo !! D’autant que la grand route est a 100m..

 

Genre de presque bonne piste en Allemagne. Elle est un peu plus "ancienne" et les arbres ont des racines qui soulèvent l'asphalte

 

J'ai eu un peu dur à trouver une bonne orientation et le sol est dur dur

 

Mais nous voilà prets pour la nuit, juste mettre la bache sur le Jlp.

 

Il fait près de 30°, le sac de couchage est là pour la frime!

Les chiffres du jour

Maasmechelen - Unterbach : 109,85km en 6:14:14 (lol pas fait exprès), ca fait du 17,44km/h de moyenne!! Ouille!! Et avec une vitesse max de 33,52km/h cela veut dire que j'ai roulé régulièrement à du 20-22, bien en rythme de pédalage donc. Demain, l'étape est censée être plus courte car très pentue.. On verra!

Retour haut de page

Les autres reportages apparentés

17/07/10 C'est parti, Berlin j'arrive
19/07/10 La vraie grimpette c'est aujourd'hui
20/07/10 Arrivé à Paderborn!
21/07/10 Premier « jour » de dynamobile
22/07/10 Début du dénivellé pour Dynamobile
23/07/10 La suite de la montée
24/07/10 Le 2eme jour durdur
25/07/10 Arrivée à Schönebeck
26/07/10 Belzig ou le jour ou j’ai dit zut au sable fin dans le bois
27/07/10 La ville adossée à Berlin, Potsdam
28/07/10 Entrée dans Berlin
29/07/10 Jeudi, visite de groupe
30/07/10 Notre balade dans Berlin
30/07/10 Une autre Masse critique!
31/07/10 le retour en car