Dynamobile
19/07/10 : La vraie grimpette c'est aujourd'hui

C’est la journée ou je dois monter monter monter, c’est pas pour rien qu’il n’y a que 80 km au programme…
Réveil ? 6heures les amis !! Départ à 8h05.. Mais entretemps, pas de café, le « bec bunsen » ne veut rien savoir, on dirait qu’il y a une valve qui ne veut pas s’ouvrir et lâcher le gaz.. C’était arrivé une fois en route vers Paris, mais j’avais bêtement retiré/remis le brûleur et ca avait marché … Ici macache, pas de café !! Hier il y a eu un drole de truc quand je l’ai fait, comme si un truc en plastique avait collé sur la casserole, mais bon, d’où ca venait vraiment ????? Bref, y a pu de quoi faire du chaud. Ca veut aussi dire que pour demain,…
Donc en route. Le soleil est là déjà là tôt, ca promet. Tiens le gps se plante en cherchant les satellites, pas drôle . Pas drôle non plus ce carrefour avec des feux en panne, en pleine heure de pointe, chargé de trafic, et je dois tourner a gauche !! Bref, ca roule en ville ca aussi cela sera le mot d’ordre de la journée : agglomérations sur agglomérations, avec des pentes partout.
 
Voilà la première.. Ouiaps, ca monte !! Petit plateau, petit pignon….On verra ce que le gps raconte, mais ca a duré 15 km avec quelques paliers puis une belle descente en zigzag entre 2 talus, dommage que je ne connaisse pas la route et ses trous, car avec le JLP encore si instable, je n'ai pas pu dépasser le 40…
 
Etonné je suis quand je vois que j’entre à Wuppertal a 10h du matin ! Voilà déjà le métro aérien !! Mais là vraiment pas de bol, de chez pas de bol, il est à l’arrêt, on remplace une grande section de voie, ce sont entres autres des Citaros articulé qui font les bus de remplacement, zutzutzut
Bon ben c’est l’occasion de faire les courses, traverser toute la ville en suivant le métro, un peu se perdre pour faire bonne mesure, lol, et il est 11h15 quand je me trouve un coin pour faire la pause de midi. Je crois que c’est bien nécessaire après la pente du matin, et celle qui reste après midi…
Une heure plus tard, je retrouve la grande route, et c’est parti quasi sans carte et à peine du GPS car Hagen à 25 km est indiqué. C’est parti pour grimpette numéro2, et en plus je la reconnais : c’est là que j’ai déjà juré en 2006, mais dans l’autre sens. Et puis le bonheur de descendre arrive après plusieurs kilomètres de montée, ca fait du bien partout le vent, ne plus pédaler et un compteur qui indique non seulement pas loin de 50km de distance mais aussi en terme de vitesse instantanée....
 
Mais je sais que ce n’est pas tout. Normalement après Hagen ca remonte. Je passe de belles pistes à la route, surtout quand il faut descendre à 40km/h . Petit stress quand même : dans certaines montées, je prends le trottoir « à l’allemande » car a 3, 4,5 km/h sur une route ou tout le monde roule à 50, je le sens quand même pas trop… Je n’ai pas trop de complexes en voyant comment font les gens du cru…
 

Ca fait mal dans les genoux, tiens je n’ai plus de plateau ni de pignon à descendre, aille…… Mais ca doit etre la fin !!! Oui, ca trace bien, et comme cette descente est sur une grande route sans piste, le revetement est pas mal du tout : pas de trous partout, le compteur monte...

Quel bonheur que cette route fraichement refaite du côté de Bluck : instantanément le vélo roule sans effort à 22, 23 km, mais revoilà le vieux revêtement hop deux trois kilomètres de moins !! Oups !! Voilà la petite route qui doit me mener au camping…

 

Bon maintenant passer le cdf et la Rhur puis la 2eme à gauche..Ouille c’est quoi ca ??? UNE COTE et pas une trop petite, on dirait, eugh la rue Traversière à St Josse, mais sous le soleil étincelant !! Je n’ose pas regarder le compteur, si il indique dans les 75 km, mon 80 du début sera donc très « exact », mais ouille… En plus ca veut dire que je vais redescendre vers la Rhur, et que demain il faudra en refaire au moins une partie pour démarrer à froid, … Je tourne, ca redescend un peu, enfin un panneau « camping a 600m » Mais quel 600m !! Ca remonte comme à la rue d’Assaut, en tournant mais à l’ombre, (pfuuuu) Là ben oui, ca arrive, je m’arrete, pour laisser passer un hélicoptère qui a l’air d’inspecter la ligne a haute tension, faudrait pas lui faire un refus de priorité quand même ….
Et puis voilà, le camping,..

Douche de luxe, place en pente mais quand même bien mieux que hier, il y a de l’herbe, le soleil va y venir dans une heure mais bon,..Demain matin ca sera à l’ombre. J’ai le bord-bistro à 8m, mais la dame a dit qu’elle fermait pour 20h donc c’est apparemment cool, les trains vont pouvoir bercer mon sommeil…

 

Les chiffres

Arrivé camping 16 heures. Kilométrage du jour 78km, entre Unterbach et Langschede. Le gps en manquera 2 ou 3 sans doute vu son crash du boot ce matin, chacun son tour !
Moyenne 14.88 je vous l’avait dit !! 5h15 :46 de roulage…Mais j’ai accroché le 53.15 quand même, a un chouilla du record actuel de 54, ok je sors…. Dommage que là je sais pas ou c’est vive l’analyse des traces du gps..
Faudra que je traite toutes les traces, je serai curieux des dénivelés…

Demain 90 km de descente, ca vous dit ? Dans l’os camarade, d’abord faudra sortir d’ici, et puis du fond de la vallée vers Soest ! Mais c’est vrai qu’après… C’est dynamobile… Ok je sors.

Tiens, autre trip du jour, la batterie du gps… J’ai roulé toute la journée avec le Ego connecté. Au matin la batterie devait avoir genre 1h devant elle. Donc hop, connexion. En plus le Ego n’est pas full chargé, hier je n’ai pas pu le mettre assez au soleil, et oui, donc il part avec un « handicap » sur ces 2 batteries qui ne sont pas du tout pleines. En plus le dilemme est cruel, pour moi je préfère l’ombre et le Ego préfère le soleil. Donc il passe du mode je charge au mode je charge pas. A côté de cela, le gps semble assez sensible aux vibrations du connecteur usb et me dirait plusieurs fois pendant la matinée qu’il est déconnecté, ce qui impose que j’acquitte un message, mais ouf pendant ce temps il enregistre la route. Donc à midi, je colle le connecteur pour que ca ne bouge plus, il était temps, le gps s’éteint aussi vite que je l’allume. Pendant la pause de midi, tout le monde la passe au soleil, et on verra.. L’après midi, le ego repasse de nouveau de charge à pas charge, mais plus de déconnexions, et pas d’extinction non plus !

Juste a un moment le gps me dit « déconnecté de la source d’énergie » et genre 30 minutes plus tard me dit « reconnecté ». Ma conclusion : plus assez d’ampères depuis le ego, il utilise sa batterie qui n’est pas tout à fait vide, et quand il y a assez de jus de retour, il repart en mode « externe » ?????? En tout cas, plus besoin de répondre à des messages, il a tout l’air d’avoir suivi, et on recommence demain !! Ceci dit on verra ce que donnera la charge en plein soleil, là ils sont à 2 en plein dedans, doit faire 60° sur le panneau solaire…
Beurps, je termine le texte en vidant mon assiette, un « schnitzel », c’est de la viande « pas née » lol, mais ca bourre bien son homme, c’est vrai que après le souper d’hier ca rempli mieux, vu la taille du morceau !! Allé a demain…
 

 Le JLP et son porte bagage

Là aussi ca a fait tilt ce matin j’ai pris un des gros sandows que j’ai saucissonné entre le siège et le porte bagage. Il a bougé ,mais est retenu assez fort quand même. Demain je remets la tente entre le siège et le porte-bagage, pour rééquilibrer les poids car le roulement en virage pardon, c’est plus cela, et j’ai envie de profiter des prochaines descentes, vers Höxter par exemple ! Mais ou ai-je roulé a du 53 aujourd’hui ???

 

L'acceuil du camping : bien nickel et tout!

 

Le linge sèche, il a fait plus de 30° toute la journée, la sueur est partout. L'Ego et le gps profitent du soleil

Retour haut de page

Les autres reportages apparentés

17/07/10 C'est parti, Berlin j'arrive
18/07/10 Entrée en Allemagne
20/07/10 Arrivé à Paderborn!
21/07/10 Premier « jour » de dynamobile
22/07/10 Début du dénivellé pour Dynamobile
23/07/10 La suite de la montée
24/07/10 Le 2eme jour durdur
25/07/10 Arrivée à Schönebeck
26/07/10 Belzig ou le jour ou j’ai dit zut au sable fin dans le bois
27/07/10 La ville adossée à Berlin, Potsdam
28/07/10 Entrée dans Berlin
29/07/10 Jeudi, visite de groupe
30/07/10 Notre balade dans Berlin
30/07/10 Une autre Masse critique!
31/07/10 le retour en car