Dynamobile
20/07/10 : Arrivé à Paderborn!

Pour la 2eme fois, départ a 8h30 sans café chaud, montées en vue mais c’est la fin, j’arrive donc ce soir à Paderborn. Rapidement je le sens dans les jambes, même sans les montées,…. La moyenne n’est pas trop élevée sur ce coup là. En plus j’ai quelques soucis avec le trajet, je me trompe et je change le trajet au vol plusieurs fois sur la journée d’ailleurs. Ah ca y est ca grimpe pour de vrai, je déballe les biscuits pour recharger les batteries,… Voici l’endroit de la fin probable des montées : je suis en haut et je change de vallée. Encore un village de fait ! Zut, la route envisagée n’est plus qu’un chemin de graviers, allé hop on part de l’autre côté en suivant les routes, ce n’est pas tout droit comme le chemin mais ca roule ici bien car les pentes sont sympa, petite pointe vers les 50 km/h. Je vais de village en village en suivant les panneaux des routes, et finalement voici Soest, sur le coup de midi. Je me pose pour manger et reprendre des forces car le panneau routier indique Paderborn 51km, et j’en ai fait « que » 40, il va y avoir des kilomètres en plus que prévu aujourd’hui !

Je fait un sms à Baptistine pour savoir ou en sont les cars qui arrivent de Bruxelles. Le leur (il y en a 3) arriverait vers 16h à PAderborn, pendant quelques minutes je rêve d'arriver avant eux... Mais c'est irréaliste quand je sens mes jambes et que je vois le soleil qui tape...

L’après midi le vent se lève, et pas de chance il est de face la plupart du temps. Ca ne grimpe plus comme les heures précédentes mais il y a de petites bosses qui m’amènent en haut de collines d’où on découvre un paysage constellé d’éoliennes, par paquets de 10 !! Ce sera l'image de ces 2 derniers jours : des éoliennes partout! Je route plutôt mieux que ce matin, mais je cuit cuit cuit sous le soleil.

Le gps et l’ego se boudent : pas de connexion donc pas de courant. J’ai tiré sur une batterie la matinée, et heureusement j’ai remis la main sur la 3eme batterie qui s’était cachée au fond du sac, mais c’est vraiment enquiquinant ces machins qui vont un jour et pas le lendemain. En plus l’ego ne charge pas bien les batteries internes, c’est très lent, ca parait anormal tout cela.
 
Après m’être bien planté en entrant dans Paderborn, je trouve le hall de sport qui est à la campagne, en dehors de la ville. Résultat des courses : 104 km !!! Mais ca y est les voilà les dynamobiliens sont là et moi aussi, je retrouve les habitués du cortège..
 

Les chiffres :

104.22km, 6H58 :48, moyenne de 14.92, max de 53.64 encore pas battu le record !

 

 

 

Voilà ces éoliennes..

 

Et ces petites routes sont vraiment nickel. J'étais déjà passé par ici en 2006

 

Heureusement, il y a des zones d'arbres car là le thermomètre fleurte avec le 35°.

 

J'arrive d'ailleurs à sec d'eau vers 16h : il faut trouver d'urgence un magasin, en plus il faut que je complète un peu le stock de vivres, j'ai dévoré ce midi

 

Et après quelques dernières montées, me voilà a Dynamobile

 

Le hall de sport est trop petit, la tente est utile!

 

Certaines dormiront carréement à la belle étoile. Et comme il y a du vent, elles devront s'emballer convenablement. Je leur prete une bache pour mettre leurs sacs de couchage à l'abri de l'humidité montant du sol.

 

Et oui, les camionettes sont là!

 

C'est parti pour 8 jours de route jusque Berlin

 

Le premier hall, bien rempli!

Donc voilà, je l'ai fait. L'un dans l'autre, je viens de rouler 400 km en 4 jours, a du 16 de moyenne. Objectif atteint, mais il me semble clair que faire plus (cad 120-150 km plusieurs jours d'affilée) reste encore illusoire dans mon cas. De l'autre côté, c'est déjà 15-20km de plus chaque jour qu'avec le Baroudeur, et à poids roulé équivalent, donc Steph, c'est cool! Et point de vue trajet, il est a noter que le groupe de Bruxellois qui a suivi des routes vélos comme la Kaizer route ont fait 520 km pour arriver ici. A nouveau, pourquoi est-ce que ces routes balisées doivent-elles être si longues?

Retour haut de page

Les autres reportages apparentés

17/07/10 C'est parti, Berlin j'arrive
18/07/10 Entrée en Allemagne
19/07/10 La vraie grimpette c'est aujourd'hui
21/07/10 Premier « jour » de dynamobile
22/07/10 Début du dénivellé pour Dynamobile
23/07/10 La suite de la montée
24/07/10 Le 2eme jour durdur
25/07/10 Arrivée à Schönebeck
26/07/10 Belzig ou le jour ou j’ai dit zut au sable fin dans le bois
27/07/10 La ville adossée à Berlin, Potsdam
28/07/10 Entrée dans Berlin
29/07/10 Jeudi, visite de groupe
30/07/10 Notre balade dans Berlin
30/07/10 Une autre Masse critique!
31/07/10 le retour en car