Dynamobile
25/07/10 : Arrivée à Schönebeck

Ce fut bien moins drôle qu'annoncé. On nous avait promis une journée cool, tu parles. D'abord visite libre de la ville.

     

Ok il y a quelques beaux batiments

 

et la première église catholique romaine de l'empire germain!

 

En plus c'est un saint Stephane

 

Mais bon finalement on part à midi !! Bon il parait que nous devons faire 55km,. Mais quelle perte de temps!

 

Halbertstadt a été refaite depuis la chute du mur...

 

Cet après midi, ben oui, c’est jouable, on a le vent dans le dos. Sauf que dans ces plans il n’y avait pas des chemins en terre, des tas de sables, des bois bien jolis pour les zoziaux...

   

...mais pas pour les cyclistes qui doivent un peu rouler, et presque pire les pavés dans les villages..

   
   

Nous sommes en ex-Allemagne de l’est, c’est clair qu’en 20 ans on a refait des tas de trucs

   
 

on voit plein de bâtiments tous neufs, pleins de voitures récentes – mais au plus on s’enfonce vers Berlin au plus en dehors des villages c’est quoi la route ?? du sable, de la terre, ..

     

Vraiment pas un endroit pour dynamobile. Et je ne parle pas que du JLP, qui avec ses pneus de route est vraiment – comme cet hiver sur la neige- handicapé. Non les vélos avec des roues de 700,...

 

des pneux course, n’ont pas leur place ici. Et je ne vous parle pas des gens qui tirent une remorque dans ces conditions

   

D’ailleurs il y a plein de crevaisons, et de casse diverses : les sacoches et les porte bagages trinquent

 

La majorité des gens vont pousser les vélos aujourd'hui!

 

Et vous aller voir que demain ca va encore casser car les cyclistes n’ont pas vu la couche de poussière abrasive partout, et avec ces vibrations, tout s’est desserré…

   

La remorque de Baptistine a souffert : à un feu, une gamine a cru bon de virer la remorque de Bapti à l’envers, malgré les avertissements. Résultat une crevaison… On a du coup découvert que nous ne savons pas comment employer nos pompes en mode petite pipette.. Grrr, bon ouf dans la colonne on a de quoi répondre à ce genre de question, mais c’est un truc a résoudre…J’ai aussi vu que les autres mécanos ont apprécié les connaissances de Bapti en matière de crevaison, lol… Mais ca n’était que le début..

 

Les chiffres

69,01km de long, une montée de 100m d'altitude jusque 250 entre les kilomètres 20 et 28, puis la descente régulière pour finir à 50m d'altitude, tout cela en 4h35:31. Moyenne correcte de 15,03km/h, plus de grosse grosse descente donc un vmax plus petit de 43,1km/h, une descente à 24 de moyenne sur 4 km, c'est effectivement pas très très vite.. 

 

Retour haut de page

Les autres reportages apparentés

17/07/10 C'est parti, Berlin j'arrive
18/07/10 Entrée en Allemagne
19/07/10 La vraie grimpette c'est aujourd'hui
20/07/10 Arrivé à Paderborn!
21/07/10 Premier « jour » de dynamobile
22/07/10 Début du dénivellé pour Dynamobile
23/07/10 La suite de la montée
24/07/10 Le 2eme jour durdur
26/07/10 Belzig ou le jour ou j’ai dit zut au sable fin dans le bois
27/07/10 La ville adossée à Berlin, Potsdam
28/07/10 Entrée dans Berlin
29/07/10 Jeudi, visite de groupe
30/07/10 Notre balade dans Berlin
30/07/10 Une autre Masse critique!
31/07/10 le retour en car