Voyage à vélo 2007 France
15/07/07 : La journée qui devait etre coule!

Ahhh! Ce petit dej avec Patrick (le gars que j'ai rencontré hier) était terriblement dangereux. Bien assis sur 2 vraies chaises et avec un pain tout frais méga chocolaté on a bien falli rester collé à Chagny. A nouveau et malgré mes efforts pour remballer vite, j'ai juste eut le temps d'aller à la gare, sans passer faire des provisions GRRR pas bonne idée meme si tu sera vite arrivé Steph, c'est le lendemain du 14/7!!

Or donc, j'ai trouvé un train qui m'emmêne à Digoin direct. Et cerise sur le gateau, ce sont de glorieux autorails diesels qui en 2 fois et par des lignes d'un bucolique incroyable me font passer un excellente matinée.

Et oui, j'ai testé les TER. A Chagny, le préposé a gagné un bon point pour m'avoir fait le trajet et l'avoir recopié sur un bout de papier. Mais il en a perdu un, car malgré qu'il ait vu le vélo, il ne m'a pas aidé pour traverser les 5 quais. J'ai donc de mon propre chef traversé la voie 1A, mais arrivé sur la 2 et la 3 zut barrière. C'est en fait là la pleine voie, et cette nuit comme ce matin (il est 9h30) les trains n'ont pas arreté de passer. Le temps que je dise zut pour descendre l'escalier sans goulotte, 2 gars de la SNCF sortent de la cabine, et l'un des 2 commence à me dire que je suis fou de traverser les voies, qu'il suffisait de demander au préposé qui les aurait appelés, et eux auraient regardés si aucun train n'arrivent avant de me faire passer l'accès de service,.. humpf, bon allé, je suis dont monté - nous avons hissé plutot dans un autorail aussi agé que moi le vélo. Pas triste. Quai bas pour autorail haut.. La tete de l'accompagnatrice.

Et c'est parti pour 2h 30 environ de train diesel. Là je ne vous cache pas que je n'ai en rien regretté de n'avoir fait la véloroute.

 

Après avoir trouvé le camping, quand j'ai commencé à monter la tente, je suis tombé assis. La longue tige qui tend toute la toile ne rentre plus dans la pièce maitresse du système, le croisillon qui tient tout ensemble au sommet.

 

Pourtant c'est simplement une tige qui entre dans une autre, même pas d'emboitement. Cela veut donc dire que le croisillon central a diminué de diamètre!!Mais c'est quoi ce truc???

 

Si il pleut et que ca chasse par dessous, il y a un coté pas au sec et je risque fort de déchirer la toilelvu qu'elle n'est pas tendue comme il faut!!

 

Bref, je connais un certain magasin qui va m'entendre!! Déjà que le 2eme matin une des petites "pipes" qui s'enfiche dans un des ...trucs au bout des toiles était sorti et j'avais du le remettre en place, là c'est le comble quand on voit le prix de la tente!!

 

Là j'ai bricolé un truc avec du scotch mais la tente n'est pas convenablement montée.

 

C'est une Vaude Hogan Ultralight.... Bon sang de bois, j'avais passé une bonne matinée!! Ca c'est un truc a rentrer à Bruxelles de suite...

 

Je vois bien que ca n'est pas cela quand j'ai mis les fontes.

 

Bon ben je peut dormir cette nuit, on verra demain,...

Bon, et pour le trajet de demain, ca ne s'arrange pas. L'EVR6 est bien équipée vers Paray le Monial, mais maintenant, ca se complique pour Diou et Decize. Je sais pourquoi il y a ce crochet qui ne me plait pas : il n'y a rien ou presque le long du canal latéral! Parfois c'est ok par zones, mais il y a des risques d'avoir des crasses et des crevaisons nombreuses dixit les gens du camping. Je suis donc mur pour prendre des petites routes, et à Diou de suivre la boucle que je ne voulais faire car elle est en fait sur un ancien chemin de fer et bien balisée. Exit donc le canal latéral, et bonjour les kilomètres. Conclusion générale : si vous voulez tenter le trajet, attendez 2009 ou 2010 pour que tout soit balisé, il y a des régions qui ne sont pas utilisable facilement... J'ai peut-être été un peu trop optimiste....

Dans le genre coup de chance quand même : tout est fermé, un dimanche 15 juillet! Sauf.. les shops des pompes a essence!! Retenez ce truc : on peut y trouver de quoi manger, peut-être pas le top, mais quand même.... Autre truc à retenir : tous les cimetières ont un robinet accessible, et personne ne vous reprochera par ses températures sibériennes :-) d'aller remplir votre gourde. Au resto-taverne ou je passe ensuite, je commande 2 sandwichs..Punaise le plat! Prenez une grosse baguette (5cms de large et 30 de long) fourrez le de salade de poulet et servez avec une grande assiette de pommes de terre en tranches frites. Elle aurait pu le dire la serveuse!! Bref, j'ai mon souper qui réchauffe (il fait 30° à l'ombre de l'arbre qui abrite le thermomètre) et je n'ai plus qu'a commander du pain au camping, alors j'ai encore de la charcuterie pour un diner mais après plus rien, Steph, tu ne suis pas la règle. Mais faut dire que c'est aussi pas le bon WE. A Refaire je pars après le 14!!

Bon ben là l'étiquette des hotspots orange est là, reste plus qu'a me rapprocher suffisament pour me connecter. J'espère que ca va marcher.

Je suis occupé à surfer quand je vois...Patrick arriver! Au camping de Paray le Monial, le tarif est prohibitf, et il a donc ajouté 11 kilomètres à son parcours. Voici ce qu'il dit de cette route :

"La véloroute monte sur les coteaux ca monte et ca descend, pas cool par ex pour les familles. Suivez plutot toujours le canal ca passe à tous les coups sur rive droite...
Le canal n'est pas utilisable partout il y a un long morceau ou se tape toujours la nationale, avec des violents bagnolards.
Les gars qui ont fait la voie verte ne sont pas cyclistes, cela se voit!
De Montceau les Mines à Paray le Monial: c'est de la route!! A 5km de Paray le Monial (Monial c'est pas pour rien le camping est à 15 euros la nuit, y'a pas de trappiste pour noius faire rester) c'est le halage superbe, et il vient à Digoin.
Le dernier tronçon est donc nickel mais c'est vrai que c'était dur avec le vent de face et le soleil. Là le vent a tourné et donc ca roule bien, enfin!! Conseil du jour : au pont canal de Digoin, prendre la rampe sur la droite et vous arrivez droit sur le camping ... "

Avec un pareil avis, je regrette encore moins d'avoir pris le train!

La dessus, je décide de rouler demain avec Patrick, puisque nous allons tous les 2 dans la même direction.

Retour haut de page

Les autres reportages apparentés

08/01/07 Les conclusions de ce voyage
13/07/07 En route pour Dôle
14/07/07 Le jour des pétards
16/07/07 Bon il n'y a que les sots qui ne changent pas d'avis..
17/07/07 De Décize à Cosne
18/07/07 La journée des piqures d'insectes... et de quelques autres trucs...
19/07/07 Une journée de repos à Orléans...
20/07/07 Le jour du dieu Eole
21/07/07 Un jour un peu plus ferroviaire que les autres?
22/07/07 Angers me voici
23/07/07 A belgian day
25/07/07 Futures vacances à vélo?
26/07/07 Et si je repartais dans l'autre sens???
07/09/07 Préparation de mon voyage 2007 à vélo
07/12/07 Première étape : Mulhouse