Ferrosteph en Chine Chine
03/01/05 : Faisons d'une pierre deux coup : vapeurs et électriques!

Après un trajet de nuit en couchettes molles depuis Chifeng pendant laquelle j'ai un peu mieux dormi et beaucoup pensé à ces jours passé dans le Jingpeng, nous revoici à Beijing. Programme prévu : visiter l'usine à wagon du 7 février et le 1er réseau à voie étroite de notre périple dans une mine à ciel ouvert... Nous arrivons très tot le matin à Beijing Bei, la première gare que nous avons visité le dimanche précédent! Ce sera le seul endroit ou nous irons 2 fois - il sera marrant d'entendre les réactions du groupe : "t'a vu, on reconnait regarde là, le métro,..."

Après une traversée de Beijing pendant près d'une heure de bus, nous arrivons à l'usine à wagon. Un petit groupe de revendicateurs - dont je fais partie - obtient de ne pas aller dans l'usine mais bien le long de la ligne des CNR qui passe à côté! C'est que après quasi une semaine de vapeurs je commence quand même à avoir une indigestion de fumée, et voir quelques autres engins franchement cela ne me déplait vraiment pas.... Il fait chaud aujourd'hui : il y a ici -6 degrés, cela nous change des -27 de la passe et du -20 à Daban ou Lindong (mais là le vent pardon!)

 Et en plus, il y a une voie de manoeuvre de l'usine juste derrière nous! On aura aussi droit à cette  Voici la version chinoise des M5/M6!  Pendant ce temps les vapeurs circulent, parfois d'ailleurs pour faire plaisir au reste du groupe qui est dans l'usine.  Une DF4, avec une grande décoration!
 Et un autre plaisir pour moi : un train complet de citernes!  Dans l'autre sens, ca va être chouette, les trains passent avec un 2 jaunes au ralenti    
 Encore ce modèle de diesel..  Et des draisines sont garées un peu plus loin.  Encore une SS1  Dans l'usine il y a ussi une grue à vapeur. Elle peut se dép^lacer toute seule à 2 ou 3 kilomètres à l'heure..
 Oh! Une DF4 rouge!  Et revoilà la loco décorée de tantot. Il y a donc un triage pas loin..  Autre pays, autres voies. Les courbes sont solidements tenues en place par un assemblage rail/bras/attaches sur rail.  Je n'ai pas été le seul à noter que la couche de ballast est nettement plus fine que chez nous : raisons de ces attaches peut-être?

A propos des voies, j'ai aussi été étonné de voir que les réseau privés, même dans des mines, les aciéries, sont construit avec des billes de béton! Quand on voit que à la SNCB il y a encore des voies avec des billes en bois???!!!

Pas de chance pour la voie étroite, le Dahuichang Limestone Railway était en congé et l'usine fermée!!!

Les autres reportages

Benxi, 1ers contacts avec la vapeur chinoise sous pression.
On approche des Jitongs Railways
Un échantillon des locos diesels des CNR
Quelques locos électriques des CNR et de chemins de fer privés
Le Musée National des Chemin de fer chinois.
Visite au plus grand dépôt vapeur du monde : Daban
Faisons d'une pierre deux coup : vapeurs et électriques!
Visite d'une deuxième aciérie : Handan
La passe et le col de Jingpeng
Les 13 mines de Pingdingshan et leur réseau privé
Une conclusion tout en beauté métrique : le Yinghao Coal Railways

Retour haut de page