Ferrosteph en Chine Chine
01/05/05 : Les 13 mines de Pingdingshan et leur réseau privé

Nous sommes maintenant à 1000km dans le sud. Dans une région minière tout autour et dans la ville de Pingdingshan. Il y a un réseau complet privé ici, avec des voies un peu dans tout les sens et en tout cas entre les 13 mines du coin. Un petit service voyageur est aussi organise. On peut voir surtout 3 types de locos ici : quelques QJ (sans les grands pares fumées) des JF et une GJ qui plus est décorée. Nous aurons un peu de malchance autant avec les circulations que du soleil, d'ou un peu de grisé sur les photos. C'est ici que nous assisterons - comme on peut le faire tous les matins - au départ d'un train tiré par une QJ compsée de MINIMUM 60 wagons, courament 70! Et chargé s'il vous plait!

 Les locos entrent au dépôt  Euh, ca ce sont les toilettes en plein milieu du PN!  Une autre machine arrive de la gare  Nous entrons spotter dans le dépot.
 JF,..  ..QJ, mélangées font le feu, le charbon  .. on gratte les chadières  
   Oh, une QJ a déflecteurs ici tiens!  Et oui, un cimetière de locos.  Et là une QJ avec des minis pare-fumées?!???
 la GJ est décorée      
   Elle n'a que 22 ans  En ligne maintenant  
 A l'une des mines ca grimpe sec à 40 pour mille. La voie sert de route pour les gens du cru! Les gosses marchent au pas de la traverse en béton!  La GJ en ligne  Ici, le dispositif pour déplacer le s wagons lors du remplissage. Un "sabot" est ...  ..tiré par ce cable
 dont voici la boucle de retournement  La mine et son carreau  A l'intérieur un réseau électrique à voie étroite  dont voici une berline, et le dispositif de déchargement.
 La loco passe à vide    .. les ouvriers commencent à venir voir ici c'est quoi ces blancs étrangers!  Au garage
 Détails..  Isolation?? => bloc de bois    Retour sur la ligne
 une draisine de service est passée,..  ..avant cette loco de 24 ans d'age.    Lui c'est le gars qui décroche et change les aiguilles. Oui, c'est un GSM qu'il tient en main!
 Et là, encopre une côte vers une des mines. Nous avons rencontré Duncan Cotterill un autre fana de train chinois

Au passage, nous avons aussi assisté au "pillage" des camions de charbon par des femmes. Elles ont des pelles à manches allongés, et quand un camion passe devant elles, elles enfoncent leur pelle en essayant de faire tomber un max de charbon sur la route, dans le village! Ensuite hop, on balaie.. Certains chauffeurs n'apprécient pas et là ca tourne à la corrida.. Dans un autre genre, c'est aussi ici que j'ai vu sortir d'un taudis de chez taudis une femme habillée comme pour aller au bal ou en boite, cuirs, hauts talons, maquillages, le GSM collé à l'oreille! Le contraste était tel que je n'oublierait pas l'endroit. Remarque semblable pour les GSM : ils en ont tous! C'est probablement le premier symbole de leur richesse moderne, le GSM. Et pas de problème pour le réseau : ca marche partout! J'ai juste trouvé une zone "sans" au sommet de la Jingpeng Pass.. Belgacom devrait prendre contact avec les télécoms chinois.

Les autres reportages

Benxi, 1ers contacts avec la vapeur chinoise sous pression.
On approche des Jitongs Railways
Un échantillon des locos diesels des CNR
Quelques locos électriques des CNR et de chemins de fer privés
Le Musée National des Chemin de fer chinois.
Visite au plus grand dépôt vapeur du monde : Daban
Faisons d'une pierre deux coup : vapeurs et électriques!
Visite d'une deuxième aciérie : Handan
La passe et le col de Jingpeng
Les 13 mines de Pingdingshan et leur réseau privé
Une conclusion tout en beauté métrique : le Yinghao Coal Railways

Retour haut de page