Ferrosteph en Chine Chine
04/01/05 : Visite d'une deuxième aciérie : Handan

Un bon hotel, ca aide a retrouver un peu de forces pour photographier des trains! Ce matin, je fais partie du groupe qui a décidé de prendre un peu plus de repos. Si je ne le fais pas, je fais tomber endormi au PN... Déjà que là j'arrive a dormir dans le bus à 10 heures du matin....

Ici, encore une fois nous avons droit à des guides sur place. Ce qui ne sera pas une sinécure! Il y a même des malabars de la sécurité qui veillent à ce que nous ne nos promenions pas sur les voies ! Zut pour les photos de détails dans l'usine et des gros plans proches.. Il faudra bien des talents de négociateurs (euh... pourboires z'é cadeaux z'aussi) pour avoir un peu de champ libre.. En fin de journée la situation se corsera encore plus d'ailleurs les responsables ne comprenant pas toujours notre intéret pour certaines sections de l'usine.... Pour visiter cette usine, il vaut peut-être mieux le faire incognito déguisé en chinois. Et comme elle est très grande et que la ville est noyée dans l'usine, cela devrait être plus efficace...

 La gare de Handan!  Bon ici aussi des diesels prennent tout doucement le relais.  Voici les SY de l'usine!  Il y a ici un traffic de ouf.
 Une bonne dizaine de locos vapeurs circulent ici, ...  et cette machine toute neuve est encore en test en fait.  Il semblerait qu'ici il y a quelques soucis de fiabilité.  Les locos circulent en suivant les phases des hauts fourneaux, et comme elles stationnent ici j'en profite pour faire ...
 ..quelques photos de détails.  Les conducteurs sont toujours flattés et très étonnés de l'interet que nous portons à leurs engins    
 Sous tous les angles,..    Encore une fois une voie mixte béton/bois pour les traverses  
       Vue d'ensemble de cette zone de garage..
 Et le remplissage des poches!  Au soir,nous reprnons le train. Plan schématique de la gare  et panneau d'affichage de notre train  qui entre ici en gare. Les locos chinoises ont de ces phares! Ils éclairent vraiment et en plus très loin!! Ca c'est du matos dont les CT belges doivent être jaloux
 YW = Yingwoche : couchettes molles...

Et c'est reparti pour une nuit en train, 450 kms de plus au compteur, et de nouveau un lever à 5 heures du matin pour descendre à Pingdingshan

Les autres reportages

Benxi, 1ers contacts avec la vapeur chinoise sous pression.
On approche des Jitongs Railways
Un échantillon des locos diesels des CNR
Quelques locos électriques des CNR et de chemins de fer privés
Le Musée National des Chemin de fer chinois.
Visite au plus grand dépôt vapeur du monde : Daban
Faisons d'une pierre deux coup : vapeurs et électriques!
Visite d'une deuxième aciérie : Handan
La passe et le col de Jingpeng
Les 13 mines de Pingdingshan et leur réseau privé
Une conclusion tout en beauté métrique : le Yinghao Coal Railways

Retour haut de page